MARIE ANNE BARON

Diplômée en architecture, Marie-Anne Baron exerce sa profession pendant quelques années. Puis, fortement attirée par l’Extrême-Orient, elle entreprend de nombreux voyages qui l’amèneront, au travers de l’ouverture de sa galerie dans le Marais et au Carré Rive Gauche à s’orienter vers le monde des Antiquités d’Extrême-Orient. Une vingtaine d’années dans ce métier lui permettent de se spécialiser dans la peinture zen japonaise et la peinture de lettrés chinoise.
Son expression artistique s’inscrit dans une continuité entre l’architecture, sa galerie et les oeuvres présentées.
Son travail reflète l’exigence du trait, la rigueur de la composition et la maîtrise des couleurs des peintres zen et des peintres lettrés.

MATRICE

Ce travail, intitulé « Hommage à un inconnu », a débuté à partir d’un premier collage appelé « Matrice », réalisé d’après d’anciennes photos de New York, en 1929 et d’une photo prise lors d’une exposition à Vienne (en 2001). Dans cette série, la « Matrice » se transforme au gré d’une histoire où des images, d’autres sources et influences se racontent, se croisent et se confrontent au travers d’une recherche personnelle.
“J’ai voulu me caler sur le réel (départ du travail d’après prise de vue), en associant l’« Ancien » (vieilles photos en l’occurence) à de nouveaux outils informatiques et artistiques (Photoshop).”

Ainsi la liaison se crée entre l’ancien et le vécu pour donner corps à des oeuvres oniriques évoquant l’empreinte du passé , le passage, l’oubli, le détachement et le voyage…